L’Apple Watch représenterait 42 % des ventes de montres et bracelets connéctés

L’Apple Watch aurait généré, au 1er semestre 2015, 42 % du secteur de l’électronique à porter sur soi, les « wearable », aux USA, alors même qu’elle n’a été mise en vente que durant trois de ces 6 mois. C’est la principale constatation d’une étude1010data’s Ecom Insights, portant sur l’analyse des achats en ligne d’un assez large panel d’utilisateurs américains (plusieurs millions) et sur le segment large des wearables, mélangeant montres intelligentes et trackeurs d’activité. Fitbit (qui s’arroge 31 % du CA du secteur) domine, cependant, en nombre d’unités vendues (35 %) Apple (11 %)

o-APPLE-IWATCH-PARODY-JACK-DOUGLAS-facebook

Sur le seul segment des montres intelligentes et avant qu’Apple n’entre sur ce marché, celui-ci se répartissait entre Motorola (33%), Pebble (23%), Samsung (16%), et LG (12%) (données au premier trimestre 2015). Après l’Apple Watch, le paysage a radicalement changé : Apple trusterait 88 % de ce segment, laissant 12 % au anciens acteurs.L’impact de l’arrivée de l’Apple Watch se ressent également sur le prix moyen de vente, qui a bondi de 138 %, passant de 184 $ à 428 $.

source

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes